Saint Barthélémy d'Anjou Foot "Loisirs" (ex FCLA) : site officiel du club de foot de ST BARTHELEMY D ANJOU - footeo

Quelle équipe!!

15 novembre 2014 - 12:33

Privée de sa ligne d’attaquants et avec un seul remplaçant, et bien que menée au score à l’heure de jeu, St Barth a déjoué hier tous les pronostics en allant s’imposer à l’extérieur. Elle s’affirme plus que jamais comme l’équipe ayant le rapport nombre de points pris / valeur technique le plus fort de ce championnat.



Juju Superstar



Après un échauffement catastrophique, rien de laissait présager hier que l’on allait encore avoir droit à un festival Hérault. La pièce maîtresse de l’équipe en ce moment a sorti de son sac tout ce qui en fait un gardien du XXIème siècle: vivacité, sortie rapide, dégagement au pied millimétré.

L’hydre de St Barth (comme il est surnommé sur les réseaux) a encore une fois usé de son ascendant psychologique pour repousser un nouveau pénalty.





Les autres joueurs

Jean Paul :

Le spécialiste local de l’Aspartam Race et de la Lesbian Race a eu du mal à rentrer dans le match. Une deuxième mi-temps de haut niveau où il inscrit les 2 buts de la victoire. Ses capacités physiques hors norme devraient lui permettre de prendre part en fin d’année à la Shemale Race et à la SwollenPussy Race.

 

Lény :

Une blessure aux adducteurs qui ternit sa soirée. Est revenu une première fois sur le terrain quand il a fallu faire souffler PapyPierrot, puis une deuxième fois suite à la blessure (?) de Xavier. Bien que diminué, il a su tenir son côté gauche par un sens aiguisé du placement. L’équipe peut compter sur lui.

 

Pierrot:

Celui qui a le plus touché le ballon de la tête hier. Ses déboires de début d’année avec les prostituées asiatiques semblent désormais totalement oubliés. Le patron de la défense.

 

Fifi:

Positionné en défense, il a formé avec PapyPierrot la charnière gauche la plus expérimentée du Maine et Loire. Une première victoire cette année, ce qui devrait lever son inhibition psychologique balle au pied.

 

Jérome:

Il a débuté le match en soutien immédiat de Jean-Lo. A la 34ème minute, il a été victime collatérale du rot saveur merde de chat nourri exclusivement à l’ail de Jean-Lo. A partir de ce moment là, il n’a plus tenté d’apporter le surnombre et s’est contenté de tenir sa place avec rigueur.

Mathieu:

Très précieux. Son repositionnement au milieu en deuxième période a permis à l’équipe de monter en puissance. A apporté de nombreuses fois le surnombre.

 

 

Cédric L:

Une activité discrète en première mi-temps. Transfiguré ensuite, il a délivré après avoir passé en revue 6 adversaires une superbe passe décisive sur le premier but, à l’origine de la révolte de St Barth

 

 

Xavier:

Encore beaucoup de kilomètres parcourus. Le porte bonheur de l’équipe s’est malheureusement blessé en seconde période (déchirure anale*). une blessure fortement handicapante pour lui et pour l’équipe si elle s’avère importante

 

 

Laurent C:

Un terrain lent fait pour lui. Alors qu’il était deux fois en position de frappe, il a sorti de son chapeau sa nouvelle feinte (le tounicoti à 360° sur lui-même) qui a parfaitement déstabilisé la défense adverse (ainsi que ses coéquipiers)

 

 

Jean Lo:

Un peu à la manière de feu Karl Loiseau qui disséminait des caisses aux quatre coins du terrain, Jean-Lo a hier sorti toute la panoplie du roteur de niveau international. Tour à tour caverneux, épistolaires, fins, ses rots ont constamment gêné ses adversaires. A la 57ème minute, son rot à fréquence modulaire (analysé par les spécialistes à 106 décibels) a totalement désorganisé l’équipe adverse pendant 3 minutes, qui ne s’en est finalement jamais remis.

 

 

Papy Pierrot:

Plus la saison avance, plus il joue et plus il est saillant. A beaucoup tenté (demi grand pont, feinte de tacle…). Comme son fils, il marche sur l’eau. N’a pas daigné se présenter au contrôle anti-dopage.

 

 

 

* D’après le professeur Moyen que l’on a contacté hier à chaud, il pourrait plutôt s’agir d’un étirement rectal avec rupture du tendon testiculaire droit. Ce matin, le spécialiste en proctologie du Maine et Loire nous indiquait qu’une fracture du périnée résultant d’une contracture du coccyx n’était pas à exclure (de même qu’un décollement de la muqueuse de l’urospermiducte).

 

Commentaires

jerome boulay 15 novembre 2014 13:43

Finalement, il est au moins aussi agréable de lire les résumés de match que d'y participer. je pense que pour les jours de pluie, je me conterai de lire les résumés tellement cela est bon.

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Entraîneur
  • 27 Joueurs
  • 4 Supporters

ST BARTHÉLÉMY D'ANJOU FOOT LOISIR


Voici le site de l'ASC ST Barthélémy d'Anjou Loisirs (ex FCLA)

Bonne visite!